RODÉO TEXAN POUR LE TEAM PEUGEOT TOTAL

download-pdf
download-image
download-all
lun, 01/10/2018 - 16:15
Sur le Circuit des Amériques à Austin, Texas, qui accueillait pour la 1ere fois une manche du Championnat du Monde de Rallycross, le week-end de course a offert un véritable rodéo d’actions et d’émotions ! La PEUGEOT 208 WRX Evo a fait preuve d’un potentiel de performance évident, avec une bonne vitesse et des progrès réalisés dans la stratégie de départ. Mais le résultat final ne traduit pas les ambitions de la Marque au lion : en finale, Sébastien Loeb termine à la 4eme place et son coéquipier Timmy Hansen 6eme - après avoir écopé d’une pénalité de 5 secondes suite à un contact avec Mattias Ekström. Le Team PEUGEOT Total a relevé de nombreux défis : conditions météo aléatoires, changement de moteur sur la voiture #21 dimanche matin entre les manches qualificatives 3 et 4, réalisé en moins d’une heure. Également sanctionné par une pénalité de 5 secondes en Q2, Sébastien Loeb a vécu un week-end de course frustrant, souvent englué dans le trafic sur un circuit n’offrant presque aucune opportunité de dépassement. Le junior du team, Kevin Hansen, s’est une nouvelle fois montré très déterminé au volant de sa PEUGEOT 208 WRX 2018 ; il termine 7eme. Avec encore 2 manches à disputer, les mécaniciens et les ingénieurs de PEUGEOT Sport continuent de travailler d’arrache-pied afin d’atteindre leur objectif : gagner.


 

ILS ONT DIT…
 
Bruno Famin, Directeur de PEUGEOT SPORT
“Le rallycross est une discipline extrêmement exigeante où il convient d'être parfait du début à la fin du meeting. Ce week-end, à Austin, ce ne fut pas le cas pour le Team PEUGEOT Total, soumis à des aléas sportifs et techniques.  Mais faut aussi noter des points positifs importants comme l'amélioration de nos départs et une très bonne vitesse globale de la voiture. Nous sommes conscients qu'il va encore falloir travailler dur pour atteindre notre objectif, qui est de gagner des courses. Pour y arriver, l’écart qui reste à combler avec la concurrence est infime, mais avec autant de voitures et de pilotes à un top niveau, et des courses aussi disputées, de très petits détails font une grande différence. Nous tirons un maximum d’enseignements de chaque course, et nous sommes convaincus que chaque course nous rapproche de notre objectif.’’
                               
Sébastien LOEB, PEUGEOT 208 WRX Evo #9 – 4eme à Austin
« C’était encore une fois un week-end compliqué… On avait une bonne vitesse mais la pénalité en Q2 était très chère payée et a affecté toute la suite des évènements. Mon classement à l’issue des qualifs et donc ma position sur la grille de départ de la demi-finale s’en sont ressentis. La demi-finale s’est néanmoins relativement bien passée pour moi. Quand tu pars derrière, c’est difficile, et ça l’est encore plus particulièrement sur cette piste. J’ai fini 2eme de la demi-finale et 4eme de la finale. Le départ de la finale a été très rude : j’ai été violement poussé dans le 1er virage, dans le tour joker, du coup j’ai dévié vers l’extérieur et tout le monde en a profité pour passer à l’intérieur. Une fois que tu as joué ta carte du joker, tu n’as plus rien à sortir du chapeau… Au final, on a quand même marqué des points. On va continuer sur le même rythme et avec la même envie. Rendez-vous en Allemagne ! »
 
Timmy HANSEN, PEUGEOT 208 WRX Evo #21 – 6eme à Austin
 « C’était un week-end de course difficile, avec des hauts et des bas. On a dû se battre, j’ai fait de mon mieux mais honnêtement, c’était ennuyant, étant donné que cette piste n’offre aucune possibilité de dépasser. J’étais 5eme de la finale jusqu’à un contact avec Ekström pour lequel j’ai reçu une pénalité que je ne comprends pas mais que je suis obligé d’accepter. Je suis finalement classé 6eme. Ce résultat n’est pas la hauteur de mes espérances, mais je suis un compétiteur et je serai en Allemagne pour gagner »
 
Kevin Hansen, PEUGEOT 208 WRX #71 – 7eme à Austin
 « On n’a pas pu aller jusqu’au bout ce week-end… Je pense que j’avais la vitesse nécessaire, mais c’était une demi-finale très difficile, avec un gros niveau. Évidemment je suis déçu de ne pas avoir transformé l’essai. Je pense que j’avais les bons ingrédients avec moi ce week-end et que j’aurais pu sérieusement envisager le podium. C’est dommage mais en même temps, j’ai eu un très bon feeling avec la voiture. Sachant à quel point ça a été compliqué pour nous de trouver les bons réglages sur les précédentes courses, je suis content d’avoir retrouvé ce genre de sensations. En résumé : je me sens un peu frustré dans l’immédiat, mais je vais continuer à aller de l’avant ! Estering est l’une des pistes que je préfère dans le calendrier, j’ai déjà hâte d’y être. Je vais mettre les bons ingrédients de ce week-end aux États-Unis dans mes bagages et les ramener avec moi en Allemagne. »

RÉSULTAT DE LA FINALE À AUSTIN
1. Johan KRISTOFFERSON - 03:31.118
2. Petter SOLBERG - 03:31.718
3. Andreas BAKKERUD - 03:32.813
4. Sébastien LOEB - 03:33.441
5. Mattias EKSTRÖM - 03:39.187
6. Timmy HANSEN - 03:35.954 + 5s penalty
 
CLASSEMENT PROVISOIRE CHAMPIONNAT PILOTES APRÈS ÉTAPE #10/12
1. Johan KRISTOFFERSSON / Volkswagen Polo R - 281 pts
2. Mattias EKSTRÖM / Audi S1 - 204 pts
3. Petter SOLBERG / Volkswagen Polo R – 202 pts
4. Andreas BAKKERUD / Audi S1 - 200 pts
5. Sébastien LOEB / PEUGEOT 208 WRX - 195 pts
6. Timmy HANSEN / PEUGEOT 208 WRX - 163 pts
7. Niclas GRÖNHOLM / Hyundai i20 - 124 pts  
8. Kevin HANSEN / PEUGEOT 208 WRX - 113 pts
9. Janis BAUMANIS / Ford Fiesta - 79 pts 
10. Timur TIMERZYANOV / Hyundai i20 - 77 pts
11. Guerlain CHICHERIT / Renault Mégane RS - 58 pts
12. Robin LARSSON / Ford Fiesta - 25 pts
14. Kevin ERIKSSON / Ford Fiesta - 25 pts
15. Anton MARKLUND / Renault Mégane RS - 13 pts
16. Grégoire DEMOUSTIER / PEUGEOT 208 WRX - 11 pts
 
CLASSEMENT PROVISOIRE CHAMPIONNAT TEAM
 APRÈS ÉTAPE #10/12
1. PSRX Volkswagen Sweden - 483 pts
2. EKS Audi Sport - 404 pts
3. Team PEUGEOT Total - 358 pts
4. GRX Taneco - 201 pts 
5. GC Kompetition - 130 pts
6. Olsbergs MSE - 50 pts

PROCHAINE COURSE (#11/12) – Allemagne – 13 & 14 octobre 2018
L’avant-dernière manche du Championnat du Monde FIA de Rallycross offrira un profil très différent de l’épreuve américaine : le circuit Estering en Allemagne est une piste de rallycross beaucoup plus traditionnelle, en pleine campagne, à environ 35 kilomètres de Hambourg. Le tracé, de moins de 1km de long, est rapide et fluide, avec un tour joker étroit. Si le circuit fait partie du Championnat du Monde de Rallycross depuis 2014, le site lui-même accueille des courses de rallycross depuis plus de 40 ans et attire chaque année une foule enthousiaste de fans de sport automobile.

 
INFOS MÉDIA
 
  • Fiche technique de la PEUGEOT 208 WRX 2018 : http://peugeot-media.com
  • Photos & vidéos du Team PEUGEOT Total, des pilotes et de la PEUGEOT 208 WRX  : 
    ©Photo : PEUGEOT Sport / MCH Photography
    ©Vidéo : PEUGEOT Sport / La Clé Production
     

 

CONTACT PRESSE

 
Scroll